• Amour
  • Séduction

Amour d'été : Comment éviter les boulets à la plage ?

Article par , le 02/07/2013 à 19h25 , modifié le 07/01/2015 à 17h35 1 commentaire

L'été, on adore aller à la plage. Mais on n'apprécie pas forcément de se faire aborder par un tas de types un peu lourds qui ne comprennent pas qu'on veut juste être tranquille. Comment leur faire entendre que "no means no" ? Plurielles.fr vous donne quelques astuces.

Ah l'été, la plage, le soleil, le sable fin, les beaux-gosses et... les boulets. Et oui, il ne faut pas les oublier ceux-là. Certes, ils ne sont pas méchants, et quelque part vous trouvez cela flatteur qu'ils viennent vous accoster. Mais bon, quand on va à la plage c'est pour se détendre, se reposer, et pas nécessairement pour passer un moment plutôt embarrassant à tenter d'esquiver un inconnu qui essaie de savoir qui était votre amoureux quand vous étiez en CE2. Ou qui insiste pour vous mettre de la crème solaire. Il est cependant toujours possible d'éviter ce genre de situations.

On se pointe avec notre mec

On l'aura compris, cette solution est réservée aux non-célibataires. Il faut dire qu'elle présente des avantages plus que pratiques. Vous avez beau être sublime et afficher un corps de rêve à en faire se retourner tous les mecs des environs, la probabilité pour que vous vous fassiez aborder par un type alors que votre homme est allongé à côté de vous reste faible... voire nulle.

Faire celle qui n'entend pas...

...En mettant ses écouteurs et sa musique à fond ! Tout en ayant l'air concentré sur votre livre/magazine/téléphone, la musique vous coupe du monde et par extension elle vous empêche d'entendre les « Hey, mademoiselle, vous êtes venue toute seule ? C'est dommage ... » enfin, bref, vous voyez. Ce n'est pas forcément très sympa, mais dans ce genre de situation, il peut arriver que l'on ne sache pas nécessairement comment envoyer quelqu'un paître avec un joli sourire, donc à défaut, faire celle qui n'entend pas peut marcher.

Dormir...
Qui eut cru qu'une bonne petite sieste vous ferait éviter tous les « relous » de la plage ? Il faut dire qu'ils ne sont pas bêtes. Venir vous draguer c'est une chose. Mais de là à vous sortir de votre sommeil pour entamer une conversation, c'est très, très poussé. Bien sûr, vous n'êtes pas obligée de dormir. Feindre une sieste au soleil avec votre capeline sur les yeux reste un bon moyen d'envoyer un message à quiconque tenterait de vous approcher : « Je me repose alors ne me dérangez pas, merci ! »

Passer devant le type en question pour aller piquer une tête

Ce message-là est on ne peut plus clair : « Je suis là pour prendre du bon temps et me défouler dans l'eau, alors pas la peine de gâcher ta salive jeune homme ».

Demander à votre meilleur ami, ultra canon, de venir avec vous
Cette astuce est principalement destinée aux célibataires. La carte « venir accompagnée à la plage » permet d'éviter que trop de mecs ne vous tournent autour. Du coup, autant demander à votre meilleur ami de venir avec vous. Ce sera l'occasion de passer du bon temps et de faire comprendre autour de vous que votre attention est déjà centrée sur une personne.

Dire que vous n'êtes « malheureusement pas du même bord »
Alors oui, c'est vrai que le mensonge n'est jamais une solution. Mais sur une échelle de 0 : pas de mensonge, 1 : petit mensonge, 10 : gros mensonge, cette petite tromperie est à 1. Elle vise uniquement à éloigner des hommes que vous voyez venir à des kilomètres et auxquels vous ne voulez pas avoir à faire. Autant les arrêter net dans leur élan avec un : « On joue dans le même camp ». Et pour celles qui ne sont effectivement pas de ce bord-là, votre conscience est tranquille !

Préférer la piscine chez des amis
Si vous faites 1,75 mètre, que vos mensurations sont 90-60-90 et que vous ne pouvez pas faire un pas dans la rue sans qu'une vingtaine d'hommes ne se retournent sur votre passage, alors il est certain que vous vous ferez accoster à un moment sur la plage. Pas moyen de se dorer tranquillement la pilule sur du sable fin ! Si vraiment cette situation devient insoutenable car vous n'arrivez pas à vous défaire de vos « boulets », préférez la piscine chez des amis !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience