Amour au travail : que faire en cas de rupture ?

Article par Caroline Rabourdin , le 16/12/2009 à 15h39 , modifié le 16/12/2009 à 16h54 0 commentaire

Une séparation amoureuse est en soi déjà très difficile à gérer. Si en plus, vous devez croiser votre ex tous les jours au travail, là, ça devient carrément l'enfer !

Pour éviter de sombrer dans la dépression, essayez au maximum de rester concentrée sur votre travail. Non, vous n'avez pas la tête à bosser mais il faut vous accrocher. Devenez irréprochable professionnellement. Si vous avez accumulé un peu de retard dans vos dossiers, c'est le moment ou jamais de tout mettre à jour. Sans quoi, en période de licenciements, vous pourriez faire partie des prochaines personnes inscrites sur la liste noire. En effet, une rupture amoureuse a un impact négatif sur le moral mais aussi sur la productivité du salarié, et ça votre boss le sait.

Par ailleurs, n'exigez pas de vos collaborateurs qu'ils prennent ouvertement partie pour vous ou votre ex. Ne lavez pas votre linge sale en public et surtout, ne vous vengez pas. Cela ne ferait que vous discréditer. Au contraire, restez impassible, quitte à mettre votre baladeur MP3 sur les oreilles pour vous détendre ou à vous inscrire à un cours de boxe que vous pratiquerez sur votre pause déjeuner.

N'entrez pas non plus dans le jeu des critiques et autres remarques acides. En tenant bon, vous apparaîtrez aux yeux de vos collègues comme quelqu'un de droit et de courageux.
Sollicitez aussi l'aide de vos amies et de vos collègues pour chasser les idées noires de votre esprit et tourner rapidement la page. Demandez également à votre responsable des ressources humaines un changement de service ou d'étage pour ne plus être confronté à votre ex. Avant pourquoi pas de démissionner pour envisager l'avenir plus sereinement.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience